à propos



Après la célèbre conférence d’Artaud, Pour en finir avec le jugement de Dieu, après le testament-programme de Deleuze, Pour en finir avec le jugement tout court, l’affaire s’infléchit en mode ambulatoire : pour sortir du jugement. J’ajoute un point d’interrogation, car après tout, c’est comme pour la caverne de Platon, comme pour la ville de Zarathoustra : on en sort, puis il arrive qu’on y retourne, avec de nouveaux buts.

...

L’auteur de ce blog se réclame plus ou moins d’une école philosophique, comme on dit le Jardin, le Portique pour les écoles antiques. Il s’agit ici d’une école rêvée à partir de l’existence et surtout des écrits de Deleuze et Guattari, et de tout ce qu’ils brassent, école pour laquelle j’avance deux noms : La-Borde-les-bois ou le Bois-Clinique. Hommage au bois de Vincennes, où Deleuze donnait ses cours, et à la clinique de La Borde, près de Blois, où Guattari menait ses expérimentations.

Le matin, enfin certains jours, je m’amuse à consulter les nouveautés du rayon philosophie de la librairie amazon.fr. Le jeu consiste à détacher certains mots-titres de tout contexte, à les laisser suggérer des pistes pour nos esquisses philosophiques. C’est le fameux vol de pensées dont parle quelque part Deleuze, ou c’est « faire des enfants dans le dos » aux auteurs, parfois même avant que leurs livres n’arrivent en rayon (car amazon annonce souvent à tort des sorties qui sont en réalité retardées). Ces mots-titres fortuits sont reçus comme clédones, signes des dieux, en hommage à un vieil art divinatoire très amusant, apprécié des Grecs et des Romains, la clédonomancie

D’autres fois, bien sûr, les titres-livres appellent commentaire, suscitent le désir d’en savoir plus, qui est cet auteur ? qu’est-ce qu’il veut avec un titre pareil ? voyons la table des matières, qu’a-t-il publié d’autre ? etc. Certaines annonces nous mettent en chasse, à la découverte d’une position philosophique affine ou non aux nôtres.

Les nôtres, de positions, s’élaborent par esquisses. Rien de très original, tout est puisé au Bois-Clinique, tout vient de La-Borde-les-bois. Seulement, il faut transformer deux ou trois douzaines de livres en une seule petite boussole, qui tienne dans la poche. Qui nous guide en voyage. Orientation dans l’existence. Pour commencer, je m’attaque au plus gros morceau, savoir Mille plateaux, le chef-d’œuvre à quatre mains de Deleuze et Guattari. J’en fais un tarot de quinze cartes, ou lames, ou arcanes, en partant des célèbres images qui ouvrent ses quinze chapitres. C’est le Tarot balinais, et Bali est un hommage (encore un !) aux voyages de Grégory Bateson et Margaret Mead, dans les années trente en Indonésie.